En 2005, 25,7% des travailleurs de plus de 55 ans ont travaillé à temps partiel. Aujourd'hui, ce chiffre a augmenté de 33%. Cette augmentation est due en grande partie au succès du système de crédit-temps. Cette disposition donne le droit aux salariés de plus de 55 ans à travailler à 80% ou 50%. Pour les personnes occupant des métiers lourds, ayant eu une longue carrière ou travaillant pour une entreprise en difficulté ou en restructuration, la limite d'âge est abaissée à 50 ans. Faire le choix d'un crédit-temps, c'est recevoir un salaire moins élevé mais toutefois compensé par une prime de l'ONEM. Durant le crédit-temps, le travailleur perçoit en effet une allocation d'interruption de la part de l'ONEM et maintient certains droits à la sécurité sociale. Le travailleur est également protégé contre le licenciement. (Belga)

En 2005, 25,7% des travailleurs de plus de 55 ans ont travaillé à temps partiel. Aujourd'hui, ce chiffre a augmenté de 33%. Cette augmentation est due en grande partie au succès du système de crédit-temps. Cette disposition donne le droit aux salariés de plus de 55 ans à travailler à 80% ou 50%. Pour les personnes occupant des métiers lourds, ayant eu une longue carrière ou travaillant pour une entreprise en difficulté ou en restructuration, la limite d'âge est abaissée à 50 ans. Faire le choix d'un crédit-temps, c'est recevoir un salaire moins élevé mais toutefois compensé par une prime de l'ONEM. Durant le crédit-temps, le travailleur perçoit en effet une allocation d'interruption de la part de l'ONEM et maintient certains droits à la sécurité sociale. Le travailleur est également protégé contre le licenciement. (Belga)