Tout sur achat

L'analyse des données du premier semestre communiquées par le SPF Economie permet de dire que le marché de la brique national ne se porte pas si mal : si le nombre de transactions a chuté, les prix immobiliers restent stables. Sans nul doute, certains constats et prévisions alarmistes (surévaluation de notre marché résidentiel, baisse des prix immobiliers prétendue inéluctable, bonus logement moins intéressant en 2014...) ont contribué à éroder la confiance des candidats-acheteurs. Pourtant, il vaut toujours la peine d'acquérir un bien immobilier.