Tout sur BinckBank

Les dividendes représentent la majeure partie du rendement des portefeuilles d'actions. Mais les investisseurs négligent souvent d'appliquer les conventions internationales qui limitent l'imposition des bénéfices, renonçant ainsi à une partie du rendement qui leur revient.

Fin 2018, les gestionnaires de fonds assortis d'une surveillance du cours plancher se sont massivement désinvestis des actions et des obligations. Mais des 6,6 milliards d'euros mis en sécurité au cours des derniers jours de l'année, 3,7 milliards ont été remis au travail début 2019, nous apprend l'Association belge des " asset managers ".

Les gestionnaires d'actifs ne parlent que de 'répartition des titres'. Mais si on veut obtenir un rendement plus élevé, il est également important que les coûts soient bas. Dieter Haerens, Strategic Business Development Manager chez BinckBank Belgique, le constate chaque jour.