Tout sur Bourse

Compte tenu de l'immensité de l'offre, choisir le fonds d'investissement approprié n'est pas une sinécure. Il est impératif que le produit sélectionné coïncide avec votre profil de risque. Calculez les frais et ne vous laissez pas trop rapidement séduire par les rendements annoncés.

L'atonie persistante des taux d'intérêt incite de plus en plus de gens, dont des femmes, à chercher d'autres moyens de faire fructifier leur épargne. La très longue mise à l'arrêt de toute vie sociale lors de la crise sanitaire contribue peut-être aussi à expliquer le rattrapage opéré par les femmes ces deux dernières années. Même si investir reste essentiellement une affaire d'hommes.

Les fonds mixtes combinent le meilleur de deux mondes. Comme ils investissent à la fois en actions, en obligations et en liquidités, ils vous permettent de surfer sur les hausses tout en amortissant les pertes en cas de correction. Malgré un climat boursier un peu plus nerveux, leurs gestionnaires continuent aujourd'hui à faire la part belle aux actions.

Un investisseur peut tenter d'échapper à la gravité à l'aide d'actifs qui évoluent à contre-courant ou indépendamment de la Bourse. "Mais on ne sait qu'a posteriori si le choix de diversification était le bon."

Six entreprises ont fait leur entrée en Bourse (IPO) en Belgique en 2021, ce qui constitue une nouvelle année record après les quatre cotations de 2020, indique lundi le cabinet de conseil Baker McKenzie. Au niveau mondial, le nombre d'IPO a aussi augmenté, de 56% par rapport à 2020, à 2.723.

Alors que les marchés s'inquiètent de l'évolution de l'inflation et de la propagation du variant omicron, Proximus a réussi à tirer son épingle du jeu en ce début du mois de décembre.

L'offre de rachat de KKR sur Telecom Italia signe-t-elle enfin le début de la consolidation du marché des télécoms européens? La plus grande souplesse de la nouvelle Commission européenne en matière de concurrence semble déterminante.

Relégués au rang de fossiles vivants l'année dernière, le pétrole, le gaz et le charbon font aujourd'hui cruellement défaut. Une pénurie qui suscite des craintes en Bourse, mais pourrait aussi offrir des opportunités.