Tout sur Bourses

Pour beaucoup, investir revient à sélectionner les actions que l'on croit appelées à s'apprécier. Mais les Bourses ne sont pas les seules à offrir des opportunités. Une des clés de la réussite est la capacité à répartir ses actifs entre plusieurs marchés: les ETF multi-actifs sont un excellent moyen d'y parvenir.

Les fonds mixtes combinent le meilleur de deux mondes. Comme ils investissent à la fois en actions, en obligations et en liquidités, ils vous permettent de surfer sur les hausses tout en amortissant les pertes en cas de correction. Malgré un climat boursier un peu plus nerveux, leurs gestionnaires continuent aujourd'hui à faire la part belle aux actions.

Les conditions économiques restent floues pour les mois à venir. En dépit d'une analyse relativement similaire sur la croissance et l'inflation, les positionnements des fonds mixtes peuvent être très éloignés, entre posture défensive ou offensive sur les marchés boursiers.

L'optimisme est donc de rigueur malgré une inflation galopante, qui a atteint 5% aux Etats-Unis, et la menace du variant Delta qui a provoqué une légère remontée des infections mondiales.

Selon le dernier Baromètre des investisseurs d'ING, les Belges se montrent désormais pessimistes envers la Bourse. Dans ce contexte, ils se ruent vers des actifs comme l'or. Est-ce (encore) intéressant d'investir dans le métal jaune, le bitcoin ou les autres placements alternatifs?

Après une période estivale extrêmement favorable et étonnement calme, les Bourses ont connu une rentrée beaucoup plus chahutée. Les valeurs technologiques américaines ont ponctué une série de records par un plongeon mémorable jeudi dernier.

Le métal jaune a la réputation d'être la valeur refuge par excellence, entièrement décorrélée des marchés. Pourtant, l'once a connu un comportement assez similaire aux Bourses ces six derniers mois. Une tendance qui est loin d'être neuve et témoigne du succès des "trackers" aurifères.

Alors que les Bourses ont déjà effacé l'essentiel des pertes subies durant le krach du premier trimestre, de nombreux investisseurs s'inquiètent du risque d'une bulle. Selon les cycles boursiers historiques, le meilleur reste pourtant à venir.

Instruments hybrides, les obligations convertibles ont vu leur résilience mise sous pression en ce début d'année. Dans un contexte de marché normalisé, elles retrouvent toutefois tous leurs atouts tant en termes de protection que de potentiel.

L'indice Bel 20 sort de son pire trimestre depuis les trois derniers mois de 2008. Cela alors qu'un million et demi de Belges, soucieux de leurs vieux jours, investissent désormais en actions et obligations par le biais des fonds d'épargne-pension. Ces fonds ont-ils résisté à la tempête boursière de ces dernières semaines ?

Les marchés financiers continuent à jouer aux montagnes russes alors que l'évolution de la pandémie de Covid-19 demeure incertaine. En attendant des jours meilleurs, quels placements peuvent vous offrir un peu de répit ?