Tout sur Bourses

Les marchés financiers mondiaux ont traversé une semaine particulièrement difficile. La principale question taraudant les investisseurs est s'il faut y voir un simple accident de parcours ou le début d'un marché baissier qui se fait attendre depuis plusieurs années.

Plusieurs observateurs en Europe ont émis des avertissements la semaine dernière à propos des crypto-monnaies émises par les start-up pour récolter de l'argent. Les investisseurs placent leur argent sans connaissance de cause, et sans être conscients de tous les risques. Quelques conseils pratiques à retenir...

Bénéfices qui ne suivent pas, baisses d'impôts incertaines, incertitudes géopolitiques aux 4 coins du monde. Les Bourses ignorent tous les dangers et toutes les mises en garde, dont la dernière de Richard Thaler. Le récent lauréat du Nobel d'Économie ne cache pas sa " nervosité " face à l'enchaînement des records en Bourse.

Les marchés ont à nouveau basculé dans l'euphorie selon Robert Shiller, les investisseurs plébiscitant la politique de Donald Trump en ignorant complétement les nombreux risques qui y sont associés. Une quête d'une nouvelle ère économique qui n'est pas sans rappeler l'envolée des Bourses à la fin des années 90.

Si elle n'a pas fait plonger les Bourses, la victoire surprise de Donald Trump n'en a pas moins provoqué un véritable bouleversement sur les marchés. Un bouleversement qui nous coûte déjà très cher au travers des crédits (hypothécaires) ou des épargnes pension.

Les marchés obligataires mondiaux sont en crise dans le sillage du redressement des taux qui s'est accéléré avec la victoire de Donald Trump. Une hausse des taux que les stratégistes voient se poursuivre. Les actions en profitent ... pour l'instant.

Trop polémique, trop dangereux, Donald Trump inquiète les marchés. La large avance prise par Hillary Clinton dans les sondages ne rassure pas les investisseurs qui craignent une surprise ... et une trop large victoire démocrate.

Le schéma est quasiment immuable depuis quelques mois, chaque soubresaut du pétrole provoque des palpitations sur les Bourses bien que les économistes ne cessent de répéter que le recul des prix de l'or noir est largement favorable économiquement à l'Europe et à l'Asie.

Les indices européens ont connu leur pire début d'année, ébranlés par une lourde rechute des Bourses chinoises et du yuan. L'accélération de la baisse des réserves de change de la Chine accentue les craintes pesant sur la stabilité financière du pays et l'évolution des marchés financiers mondiaux.