Tout sur bpost

Le groupe postal belge a largement déçu au premier semestre, les colis ne parvenant plus à compenser le trou laissé par le recul du courrier et la baisse de subsides. Les perspectives restent difficiles et soumises à la stratégie des importants acteurs de l'e-commerce notamment.

Une recommandation d'achat de Bank of America a suffi à propulser Bpost vers de nouveaux records à plus de 22 euros. D'importantes menaces pèsent pourtant sur les résultats de la société.