Tout sur chine

En opérant deux dévaluation en 2 jours, la Chine tente de relancer son économie mais risque de fragiliser davantage son système financier et menace la planète d'une nouvelle guerre des monnaies.

Chute des ventes, guerre des prix, enquêtes à répétition et dévaluation du yuan, l'eldorado automobile chinois s'est transformé en enfer qui pourrait coûter très cher aux constructeurs occidentaux.

L'indice sectoriel Stoxx 600 Automobiles & parts a plongé de 14% depuis son plus haut de mars, les inquiétudes sur la Grèce s'ajoutant au ralentissement de la croissance des ventes en Europe et surtout, à la nette détérioration des chiffres en en Chine.

En un an, l'indice CSI 300 des Bourses de Shanghai et Shenzhen a bondi de 135% malgré le net ralentissement de la 2e économie mondiale. Une hausse brusquement interrompue ce jeudi par un plongeon de 6,7% sur fond de limitation de la spéculation et d'enquête sur l'ex Chinois le plus riche.

Rassurés vendredi par un rapport sur l'emploi américain meilleur que prévu en janvier, les marchés ont rapidement déchanté à la suite de la chute du commerce extérieur chinois qui traduit une véritable propagation du ralentissement économique aux 4 coins du monde.