Tout sur Chine

A l'image de KBC, le secteur bancaire connaît une période contrastée. Ses revenus progressent dans le sillage de la remontée des taux. Mais le ralentissement économique accroît le risque de pertes sur crédits. Un environnement contrasté justifiant une première position!

La nécessité de réduire les émissions de CO2 a littéralement ressuscité la filière nucléaire. Les nouveaux projets en Chine, aux Etats-Unis ou en France, notamment, offrent des opportunités aux investisseurs.

Le troisième trimestre a été dominé par l'incertitude sur les marchés boursiers. Le dernier trimestre s'inscrit dans la même tendance. Les coupables sont la stagnation de la croissance, la hausse de l'inflation et les problèmes d'approvisionnement. Les investisseurs ne devront pas compter sur les rendements du marché en général, mais sur les entreprises capables de tenir le coup face à toute cette incertitude.

Le rouble s'est apprécié de plus de 10% depuis avril. L'indice RTS de la Bourse de Moscou a atteint de nouveaux sommets après une envolée de 62% au cours des 12 derniers mois, évidemment soutenu par le secteur énergétique (59% de l'indice).

Alors que les Bourses chinoises s'enfoncent, les marchés indiens continuent de briller et d'aligner les records. Est-il encore temps de profiter des perspectives de développement favorables de l'économie et du secteur technologique indiens?

Alors que Wall Street fait la moisson aux records, les Bourses chinoises sont entrées dans un nouveau marché baissier, ayant perdu plus de 20% depuis leur sommet de février dernier.

L'Asie-Pacifique devrait rester au centre des perspectives de croissance pour la prochaine décennie. Les investisseurs européens restent pourtant encore largement sous-exposés sur cette région.

Après Tesla, Volkswagen profite à son tour de l'engouement des marchés pour les voitures électriques. La transition attendue des moteurs à combustion vers les batteries offre d'autres opportunités.

Surnommés le "pétrole du 21e siècle", les semi-conducteurs sont indispensables à de nombreuses industries. La pénurie qui s'étend depuis quelques mois fait grimper les prix et fait les affaires de nombreux acteurs du secteur.

Argent, blé, platine, cuivre..., l, etc. Les matières premières ont le vent en poupe ces derniers mois, une tendance qui pourrait s'ancrer sur le long terme. Toutes les matières premières ne sont toutefois pas logées à la même enseigne et il convient de demeurer attentif à tous les paramètres avant d'investir.

De nombreux produits permettent aujourd'hui de s'exposer sur l'électrification des véhicules, avec des performances qui ont été torrides durant l'exercice écoulé. Et 2021 a débuté sur un rythme tout aussi endiablé.