Tout sur Economie et finances

Les marchés attendaient avec impatience le symposium des banquiers centraux organisé chaque année fin août à Jackson Hole, dans le Wyoming. L'heure devait être au Italiquetapering (/Italiquec'est-à-dire à la réduction des soutiens monétaires) pour la Réserve fédérale américaine (Fed).

Plusieurs entreprises ont chuté en Bourse après la publication de leurs résultats et/ou prévisions. Elles avaient toutes profité du confinement (e-commerce, travail à distance) en 2020 mais ne disposent pas de relais de croissance en période de déconfinement.

"Si on en croit le cliché, les actions constituent un bon investissement à long terme. Sur des périodes extrêmement longues, c'est sans doute le cas. Mais si nous nous concentrons sur des périodes plus courtes et sur les performances régionales, le constat est tout autre. C'est l'avis de Jan Longeval, fondateur de Kounselor Consulting bv et professeur à la Vlerick Business School.

Au cours des trois dernières années, quelque 830.000 investisseurs belges ont effectué des transactions en Bourse, un nombre qui a augmenté sensiblement pendant la crise du coronavirus et les confinements qui ont en découlé, ressort-il d'une étude de la FSMA.

Avec la nouvelle réglementation européenne sur la classification des fonds, les sociétés de gestion vont être encore plus poussées à adopter une gestion durable dans les produits qu'elles proposent aux clients.

Après Tesla, Volkswagen profite à son tour de l'engouement des marchés pour les voitures électriques. La transition attendue des moteurs à combustion vers les batteries offre d'autres opportunités.

Certaines banques ont indiqué que leur nombre de contrats d'épargne-pension conclus en 2020 était inférieur à celui de 2019. Cela signifierait que moins de Belges ont commencé à épargner pour leur retraite. Cette tendance ne s'est pas installée dans l'ensemble du secteur.

Longtemps à la traîne, les marchés britanniques ont repris quelques couleurs depuis l'annonce d'un accord de libre-échange. Les perspectives s'éclaircissent également alors que l'économie locale pourrait redémarrer plus rapidement.

Une partie des 2,3 millions de pensionnés en Belgique recevront un montant de pension net légèrement inférieur en janvier, écrivent samedi Het Nieuwsblad et Het Belang Van Limburg. Mais il ne s'agit pas d'une baisse des retraites, assure le Service fédéral des pensions.