Tout sur epargne

L'année qui vient, beaucoup de changements nous toucheront. Dans notre propre pays, c'est le tax shift qui capte le plus l'attention. A l'étranger et chez nous, c'est l'appel à plus de transparence fiscale. La rédaction récapitule les changements les plus importants pour vos économies.

Sur certains sites web, vous trouvez un module qui vous permet de comparer les comptes d'épargne des différentes banques belges. Mais lequel est le plus intéressant ?

Si vous investissez en bourse, faites-le de préférence avec de l'argent dont vous pouvez vous passer (pendant un long moment). Un compte d'investissements à part n'est, pour cela, pas une mauvaise idée.

Alors que les taux ne cessent de dégringoler, tirés vers le bas par la politique monétaire ultra-accommodante de la BCE, certaines grandes banques n'offrent plus que 0,20 % sur leur livret.

Les Bons d'État ont à nouveau récolté très peu d'épargne, à peine un peu plus de 10 millions, en raison de taux extrêmement bas : 0,3% à 8 ans et 0,6% à 10 ans. Quelles alternatives s'offrent à vous ?

La crise des banques chypriotes a rendu inquiets tous les épargnants. Dans chaque Etat membre de l'UE, les citoyens se demandent si chez eux ce sont les grands épargnants ou tous les contribuables qui, dans pareil cas, devraient un jour sauver leurs banques. Le point sur la protection de l'épargne en Belgique et zoom sur deux outils d'aide à la sélection de banques fiables.

Depuis la crise, la plupart des Belges privilégient les placements sans risque, livret d'épargne en tête, thésaurisent moins et dépensent autrement. Ils attendent de leurs banques - oui, beaucoup ont compris qu'il vaut mieux répartir ses avoirs entre plusieurs banques - qu'elles soient proactives et plus transparentes. Tels sont les principaux constats issus de l'enquête de Roularta, menée en collaboration avec Centea/Crédit Agricole le mois dernier auprès de 3500 internautes. Analyse.

Un compte d'épargne n'est pas l'autre ; les taux peuvent varier du simple au double et les conditions d'utilisation peuvent comporter des divergences notables. Négliger le choix de son compte épargne, c'est tout simplement bêtement jeter de l'argent par les fenêtres !

Examinons dans quelles conditions vous devez payer des droits de succession sur l'argent que vous épargnez pour vos (petits-)enfants.