Tout sur Etats-Unis

Les marchés financiers continuent à jouer aux montagnes russes alors que l'évolution de la pandémie de Covid-19 demeure incertaine. En attendant des jours meilleurs, quels placements peuvent vous offrir un peu de répit ?

De plus en plus de stratégistes se tournent vers les pays émergents pour obtenir un rendement décent de leur portefeuille obligataire. La conjoncture leur est favorable. De plus, les émetteurs des pays émergents sont plus solides qu'il n'y paraît.

Pour de nombreux spécialistes, 2020 sera l'année des dividendes. Entre risques de baisse des coupons et fiscalité, investir dans les actions à rendement élevé réclame toutefois une certaine prudence.

Bloomberg a consacré Netflix "action américaine de la décennie" avec une progression de 4.100 % entre 2010 et 2019. Une performance qui illustre le succès du payant sur Internet et profite très largement à la fintech.

Chaque matin, Jim Reid, stratégiste à la Deutsche Bank, envoie sa lettre d'information "Early Morning Reid" à 30.000 investisseurs professionnels du monde entier. Nous nous sommes entretenus avec lui au lendemain des élections britanniques. Il nous a parlé risques d'inflation, valeur refuge, déclin de la monnaie fiduciaire et opportunités sur les actions européennes.

" Value time ", " l'heure est à la valeur ", " la revanche des actions 'value' ". Parmi les stratégistes, cela ne fait quasiment plus aucun doute : les actions 'value' vont reprendre la main. Mais attention à ne pas tomber dans le piège.

Mauvaise passe pour Mithra en Bourse. Cotée sur Euronext Bruxelles, la biotech wallonne spécialisée dans la santé féminine vient en effet d'enregistrer l'une de ses pires semaines de cotation, perdant un quart de sa valeur en quelques jours.

Les rendements sont retombés vers des niveaux historiquement bas. Les investisseurs doivent désormais se tourner vers des alternatives aux placements obligataires traditionnels.

Effectuer des paiements Bancontact au supermarché, retirer de l'argent à un distributeur automatique ou transférer de l'argent de poche à son enfant ne sera bientôt plus possible pour des milliers de Belges. Suite à une loi introduite par le président Barack Obama, les Belges nés aux Etats-Unis risquent de se retrouver sans compte bancaire au 1er janvier 2020.

Le pétrole de schiste a bouleversé le marché mondial du brut qui fait désormais face à la menace des nouvelles motorisations. Une véritable révolution à laquelle les "majors" européennes sont parvenues à s'adapter