Tout sur Fairfin

Les banques belges se concentrent encore trop uniquement sur le profit et délaissent souvent les investissements durables. "Les banques font de petits pas en avant, mais elles ne sont pas suffisamment ambitieuses", déclare FairFin, initiateur du projet Scan des banques en Belgique.

Fairfin, l'ASBL dont l'objectif est d'informer les gens sur la gestion durable de l'argent, a présenté jeudi dernier son De staat van de banken 2017 (La situation des banques). Il ressort de ce rapport, qui se centre notamment sur la politique d'investissement des banques belges, que seules Triodos Bank et dans une moindre mesure Van Lanschot et VDK Bank réussissent le test de la durabilité.

Une enquête auprès de 2.002 Belges menée au printemps de 2016 sur le secteur bancaire met en exergue de grandes différences entre les deux parties du pays. Du côté francophone, la marque la plus forte est ING. En Flandre, c'est Argenta.

Selon Marjon Meijer, une des organisatrices de Fairfin, l'argent doit de manière urgente ne plus être un sujet tabou. "Ce n'est qu'alors que davantage de personnes deviendront conscientes de la puissance de l'argent et de leur propres possibilités d'en faire quelque chose de positif".