Tout sur Francfort

Alors que les entreprises technologiques dominaient le redressement boursier entamé à la mi-mars, les valeurs cycliques ont repris quelques couleurs ces dernières semaines. Les perspectives restent favorables à la condition de se montrer sélectif.

Les bourses ont de nouveau clôturé dans le rouge jeudi en raison des craintes et conséquences liées au coronavirus. Le Bel 20 a ainsi perdu près de 5% (4,98%). Il s'agit du pire résultat depuis le 24 juin 2016, jour du référendum sur le Brexit. AB InBev un des poids lourds du Bel 20 a perdu 10,97%.

Malgré une dernière séance dans le vert, le Bel 20 a reculé de plus de 18% en 2018, ce qui représente sa pire performance depuis 2011, lorsqu'il avait glissé de 19,2%, et son cinquième plus mauvais bilan annuel depuis sa création en 1991. L'indice vedette de la Bourse de Bruxelles a clôturé la dernière séance de l'année, à 3.243,63 points contre 3.977,88 points fin 2017.