Tout sur François Parisis

Réintroduite dans notre arsenal juridique par le gouvernement De Croo, la nouvelle taxe sur les comptes-titres n'est pas une simple copie remaniée de la précédente, qui fut purement et simplement annulée par la Cour constitutionnelle. De nombreuses différences existent. Le point sur cette taxe tant décriée en 15 questions et réponses concrètes.

Bonne nouvelle pour les caisses de l'Etat. Entrée en vigueur l'été dernier, la nouvelle taxe de 0,15 % sur les comptes-titres dépassant 500.000 euros a rapporté 214 millions d'euros, selon le chiffre communiqué ces jours-ci par l'actuel ministre des Finances Alexander De Croo.