Tout sur Investissements

Euronav : le tanker prend l'eau

Nouvelle séance compliquée pour Euronav ce jeudi qui a vu ses profits trimestriels chuter et a dû admettre que les tarifs de fret pétroliers ont sombré cet été. Les 18 prochains mois s'annoncent extrêmement compliqués pour le spécialiste des tankers pétroliers.

Les 10 tuyaux de KBC Securities pour le second semestre

Dans un contexte agité en raison de la victoire du Brexit, les analystes de KBC Securities ont dressé une sélection d'actions hétéroclite, tant en termes géographique que de secteur d'activité, allant d'Ablynx à Ryanair.

Les résultats du Brexit, c'est en direct sur les marchés !

Interdiction des sondages officiels à la sortie des urnes, résultats qui ne tomberont que durant la nuit, le contexte est idéal pour les ... hedge funds. Plusieurs ont en effet commandé des sondages privés à la sortie des urnes dans le but de miser avant tout le monde sur l'issue du référendum.

Les banquiers vous promettent l'impossible

Dans leur livre " Investment : a history ", Norton Reamer et Jesse Downing tracent l'émergence d'une élite financière qui a surfé sur la démocratisation des investissements. Une industrie qui tellement grossi qu'il lui est désormais devenu impossible de tenir son engagement de livrer un rendement supérieur à la moyenne.

Obligations d'entreprises : de plus en plus risquées avertit S&P

L'agence de notation financière souligne que la multiplication des opérations de fusion et acquisition ainsi que le recours accru à l'endettement ont sensiblement détérioré la solvabilité des entreprises. Un appel à la prudence face à l'apparition d'obligations de plus en plus longues et à la sensibilité accrue des bénéfices des entreprises.

Umicore en proie aux doutes

L'accueil glacial réservé par les marchés au trading update trimestriel d'Umicore traduit surtout les inquiétudes grandissantes des marchés vis-à-vis du groupe dont la trajectoire de croissance apparait plus sinueuse que prévu.

Le mirage de la hausse des matières premières

Du cuivre au soja en passant par ArcelorMittal ou BHP Billiton, tout ce qui est liée aux matières premières s'illustre depuis un mois. Une envolée qui puise sa source dans les méandres de plus en plus tortueux du marché des matières premières et qui a déjà contraint les marchés chinois à tirer la sonnette d'alarme.

Ni taxe sur la spéculation, ni TOB

iDealing rallie la fronde contre la taxe sur la spéculation, un must pour le courtier dont le crédo est la transaction gratuite. Gare toutefois à ne pas acheter n'importe quoi, les options proposées étant destinées aux investisseurs avertis. Le dindon de la farce risque toutefois bien d'être l'État.

Une saison des résultats cruciale à Wall Street

Alcoa donnera lundi le signal de départ officieux de ce qui devrait devenir la pire saison des résultats depuis 2009. La chute du pétrole et des matières premières ne sont plus les seuls en cause d'une baisse des profits qui dure depuis plus d'un an aux États-Unis et n'a pu être évitée que grâce à la chute de l'euro en Europe.

La hausse du prix du pétrole est temporaire

Le rebond à 40 dollars du prix du baril s'est traduit par une hausse de 8% du diesel et de 24% du mazout depuis les plus bas de janvier. Une évolution largement imputable aux hedge fund et qui devrait s'avérer temporaire au vu de l'incapacité des producteurs à réguler l'offre.

Les entreprises chinoises fuient la Chine

De Syngenta à Starwood Hotels en passant par Pirelli ou le Club Med, les entreprises chinoises ont multiplié les acquisitions ces derniers trimestres. Une fuite en avant selon un directeur de Goldman Sachs soulignant qu'elles achètent tout et n'importe quoi pourvu que cela soit hors de Chine, de mauvais augure pour le yuan et la deuxième économie mondiale.

Faillite imminente d'un géant du charbon

L'impasse sur le dividende, les économies de coûts et les ventes d'actifs ne suffisant plus, Peabody annonce qu'il devra probablement déposer le bilan. Le premier producteur américain de charbon pourrait devenir la première victime de renom de la chute du prix des matières premières.

Les bénéfices des entreprises ne suivent plus

Surendettement de la Chine, politique des banques centrales, évolution du prix du pétrole, les motifs d'inquiétude ne manquent pas. Le principal frein des Bourses est toutefois bien plus fondamental. Sur Wall Street, les records atteints le printemps dernier correspondent ainsi avec la fin de la hausse des profits.

La malédiction du Bel 20 a encore frappé

Ontex, Galàpagos et ING intégreront le Bel 20 le 21 mars prochain mais sont déjà rattrapés par la poisse collant aux nouveaux-venus dans l'indice phare d'Euronext Bruxelles. Historiquement, mieux vaut même s'intéresser aux valeurs évincées qui affichent en moyenne une surperformance par rapport à l'indice.

S&P tire la sonnette d'alarme pour la Chine

La récente envolée de crédits en Chine inquiète l'agence de notation financière. Des économistes prédisent de " graves problèmes " à la deuxième économie mondiale qui n'agit pas assez fermement pour contrer une crise financière qui pourrait être pire que le subprime.

KBC : résultats inquiétants

Le bancassureur a publié des résultats marqués par les écrans de fumée. L'image de fond demeure toutefois inquiétante, les revenus étant soumis à une forte pression largement liée à la politique de la Banque centrale européenne qui lamine les taux.

Pourquoi les Bourses mondiales chutent !

Les Bourses du globe sont officiellement entrées dans un marché baissier ce jeudi, une chute ayant de nombreuses racines : ralentissement de l'économie chinoise, chute du prix du baril, crainte d'une nouvelle crise financière et valorisation excessive.

La Deutsche Bank tente désespérément de rassurer

Après la chute de près de 10% de son action ce lundi, la principale banque allemande a lancé une opération de reconquête de la confiance : communiqué de presse à destination de ses créanciers, lettre du CEO aux employés, déclaration du Ministre des Finances allemand. Une communication qui sonne creux alors que John Cryan confiait récemment qu'il préférerait diriger une autre banque.