Tout sur Iran

Les Bourses ont connu un début d'année pour le moins mouvementé entre les tensions en Iran et l'épidémie de Covid-19. Cette hausse de la volatilité peut offrir des opportunités à condition de savoir dans quoi on s'aventure.

Les tensions entre les Etats-Unis et l'Iran devaient enregistrer une nette recrudescence après une intervention des États-Unis en Irak. Le prix du pétrole grimpait, à l'inverse des marchés européens où les opérateurs étaient refroidis face aux nouveaux risques géopolitiques. Vendredi vers 11h, l'indice BEL 20 reperdait 0,6 pc à 3.991 points avec 15 de ses éléments dans le rouge.

Les autorités saoudiennes étudient la possibilité de reporter l'entrée en Bourse très attendue du géant pétrolier Aramco après l'attaque contre des installations pétrolières du pays ayant réduit brutalement l'approvisionnement du monde en or noir, ont indiqué lundi à l'AFP des sources proches du dossier.