Tout sur Netflix

Inflation, levée des mesures sanitaires, envolée des prix des matières premières et de l'énergie, hausse des taux..., l'actuelle saison des résultats est marquée par de nombreux facteurs économiques. Pour les investisseurs, ils sont également très riches en enseignements.

Netflix a connu un véritable vendredi noir. Le titre a sombré de près de 22%, sa pire chute depuis 2012, une autre époque pour le groupe qui n'était alors pas encore actif chez nous.

Les derniers chiffres trimestriels d'EVS ont de nouveau fait l'effet d'une douche froide en Bourse. L'action du groupe liégeois a chuté à un plus bas depuis 2005, insinuant le doute parmi les analystes et investisseurs.

Le spécialiste mondial du streaming vidéo ne séduit pas seulement les fans de séries et de films avec ses productions maison et son catalogue. Les investisseurs croient eux aussi dans le potentiel de la firme fondée et dirigée par Reed Hastings.