Tout sur Olivier Legrain

Pour IBA, le leader mondial de la protonthérapie, ces derniers jours ont été très chahutés. La tempête a été déclenchée par la publication de résultats semestriels décevants, mais surtout, par l'annonce de perspectives teintées d'incertitude. IBA a clos les six premiers mois 2017 sur une perte de 4,7 millions d'euros (un an auparavant, le bénéfice s'élevait à 8,3 millions).

Moins de deux mois après un terrible avertissement sur ses résultats 2017, IBA revoit ses prévisions pluriannuelles à la baisse. La société néo-louvaniste craint également pour ses perspectives à long terme alors que le marché de la protonthérapie évolue.

Avoir un carnet de commandes de l'ordre du milliard d'euros n'est pas forcément une bonne nouvelle. La société néo-louvaniste IBA vient de l'apprendre à ses dépens.

Suivant un terrible avertissement sur résultats, IBA a plongé en Bourse avant de regagner une partie du terrain perdu à la faveur de commentaires rassurants pour les prochaines années. Le groupe n'a toutefois désormais plus aucun droit à l'erreur.