Tout sur Pays-Bas

Les relations entre l'administration fiscale et les contribuables sont de plus en plus tendues. Les avocats fiscalistes se plaignent régulièrement que l'inspection des impôts traite leurs clients comme des criminels. Mais la faute n'incombe pas uniquement aux autorités fiscales. Michel Maus, spécialiste et avocat en droit fiscal, nous donne son avis.

En quête de conseils, les nombreux jeunes ayant commencé à investir depuis le début de la pandémie se sont tournés vers les influenceurs financiers. Le manque de transparence accroît toutefois les risques de dérive.

La crise sanitaire a eu des répercussions très disparates sur les différents segments de l'immobilier. Le choix des valeurs est donc plus déterminant que jamais pour l'investisseur en sociétés immobilières. Et un dividende élevé n'est pas toujours gage de bon placement.

Cinquante-trois pour cent des crédits logement accordés en 2020 n'étaient que partiellement couverts par une inscription hypothécaire, le reste l'étant par un mandat. Si la méthode permet souvent à l'emprunteur de compresser les coûts, elle le rend plus tributaire des décisions de la banque.

Center Parcs, Rompoot Vakanties... Les parcs de vacances constituent une alternative aux investissements dans des chambres d'hôtel. L'intérêt pour le propriétaire? Un rendement fixe garanti pendant une période déterminée ou un pourcentage du chiffre d'affaires locatif du parc.

En 2020, les un peu plus de 2 millions d'employés qui investissent par le biais du fonds de pension de leur employeur ont profité d'un rendement moyen de 4,5 %. Les investissements à plus haut risque sont en plein essor et contribuent à maintenir le pouvoir d'achat.

Longtemps, le secteur des semi-conducteurs n'a pas profité financièrement de sa croissance. Le secteur a toutefois négocié le virage de la rentabilité en 2017 et recèle désormais d'opportunités. Quelques sociétés européennes proches vous permettent de miser sur le pétrole du 21e siècle.

Selon le virologue Marc Van Ranst, les détecteurs de CO2 peuvent aider à contrer la propagation du coronavirus dans les espaces clos. Le Prince Laurent en a déjà acheté pour les classes de ses enfants.

La crise du coronavirus a suscité une nouvelle vague de bénévolat en Belgique, semble-t-il. Coudre des masques pour une bonne cause, faire les courses pour les aînés fragilisés, " skyper " les personnes isolées : les volontaires se bousculent au portillon et de nombreuses plateformes en ligne font le lien entre l'offre et la demande. Mais peut-on s'improviser bénévole sans autre formalité ? Dans quelle mesure est-on protégé ou assuré ?

Lourdement sanctionnées en février-mars, les sociétés immobilières ne manquent pas d'atouts dans le contexte actuel. Toutes ne sortiront toutefois pas indemnes de la crise du coronavirus.

La nervosité croissante sur les marchés boursiers, dans le contexte de crise sanitaire liée à l'épidémie de coronavirus, incite les investisseurs à se tourner vers les bons d'État. Les obligations allemandes sont ainsi fort demandées, ce qui fait plonger le taux à long terme. Le taux d'intérêt belge à 10 ans est également en baisse mais n'a pas encore atteint son plus bas de l'an dernier.

Sotheby's sera bientôt française. L'occasion de s'interroger sur le marché de l'art. Y investit-on davantage ? Comment fixer le prix des oeuvres ? Quels sont les coûts liés aux maisons de ventes ? Nous avons rencontré le chercheur Christophe Spaenjers, spécialiste de l'économie de l'art.