Tout sur Royaume-Uni

Avec un nouveau type d'obligations, la Banque mondiale veut mobiliser des capitaux privés pour la préservation de la nature. Dans le viseur de la première obligation "vie sauvage": le rhinocéros noir, une espèce menacée.

Après Tesla, Volkswagen profite à son tour de l'engouement des marchés pour les voitures électriques. La transition attendue des moteurs à combustion vers les batteries offre d'autres opportunités.

La combinaison d'un accord commercial post-Brexit, d'un déconfinement imminent et d'une sous-valorisation devrait soutenir les marchés britanniques. Les actions 'value' et le secteur du tourisme sont en première ligne pour profiter du retour en grâce de la Bourse de Londres.

Longtemps à la traîne, les marchés britanniques ont repris quelques couleurs depuis l'annonce d'un accord de libre-échange. Les perspectives s'éclaircissent également alors que l'économie locale pourrait redémarrer plus rapidement.

Entre l'arrêt du nucléaire en Belgique, les ambitions élevées du Royaume-Uni dans l'éolien ou la sortie annoncée du charbon par de nombreux pays, la transition énergétique s'accélère. Quels sont les gagnants de ces dizaines de milliards d'euros d'investissements?

Alors que l'épidémie s'éternise, la course au vaccin reprend de plus belle. Qui arrivera en tête de ce gymkhana à 100 milliards de dollars ? Panorama des programmes les plus avancés en Europe et aux Etats-Unis.

L'once de métal jaune a atteint un nouveau record en euros et en livres sterling la semaine dernière. Une progression qui illustre les deux principaux moteurs de la progression de l'or.

La nervosité croissante sur les marchés boursiers, dans le contexte de crise sanitaire liée à l'épidémie de coronavirus, incite les investisseurs à se tourner vers les bons d'État. Les obligations allemandes sont ainsi fort demandées, ce qui fait plonger le taux à long terme. Le taux d'intérêt belge à 10 ans est également en baisse mais n'a pas encore atteint son plus bas de l'an dernier.

Dans quelle mesure l'économie mondiale est-elle vulnérable à une hausse des taux, une guerre commerciale et un Brexit difficile? Voici les trois grands sujets de préoccupation des investisseurs.