Tout sur Ryad

L'action du géant pétrolier saoudien Aramco a fini la semaine en baisse jeudi à Ryad, chutant de 3,3% après deux jours de recul consécutifs en raison de fortes prises de bénéfices, effaçant une partie de ses gains initiaux.

Les autorités saoudiennes étudient la possibilité de reporter l'entrée en Bourse très attendue du géant pétrolier Aramco après l'attaque contre des installations pétrolières du pays ayant réduit brutalement l'approvisionnement du monde en or noir, ont indiqué lundi à l'AFP des sources proches du dossier.