Tout sur Sofina

Nouvelle étape de notre tour des holdings belges. Celui piloté par la famille Boël est de longue date un champion du "private equity". Il s'est solidement ancré dans le 21e siècle globalisé, avec un bureau à Singapour, une belle présence dans l'e-commerce et plusieurs participations dans des entreprises indiennes.

Diversification, décote, bonne sélection de valeurs, ouverture vers le "private equity" : ce sont quelques atouts des holdings. Pour être investi en Belgique ou en France, mais également en Asie.

Ce jeudi 14 septembre, cela fait exactement dix ans que les Britanniques ont fait la file aux guichets de la Northern Rock. La banque britannique venait de solliciter un crédit d'urgence auprès de la Bank of England et les épargnants craignaient de ne pas pouvoir récupérer leur épargne. Quelles leçons en avons-nous tirées dix ans plus tard ?

Le 20 mars, la société luxembourgeoise spécialisée dans la production d'acier Aperam et la holding Sofina ont remplacé Ahold Delhaize et Elia dans le Bel20. La chaîne de supermarchés - plus assez belge - et le gestionnaire de réseau - plus assez grand - n'avaient plus leur place dans l'indice boursier vedette.

À la Bourse de Bruxelles, on retrouve pas mal de holdings familiales belges. Est-ce une bonne idée d'investir dans celles-ci ? L'avis de Roland Van der Elst, professeur émérite et spécialiste en placement.