Tout sur Stefan Kreuzkamp

Les injections massives de liquidités ont permis de limiter les dégâts sur la plupart des grandes classes d'actifs. Si les actions restent préférées face aux obligations souveraines, des choix tactiques devront être opérés entre les différents secteurs.