Tout sur TiGenix

La société biotechnologique gantoise peut ainsi plancher sereinement sur la commercialisation de son premier médicament, l'efgartigimod contre la myasthénie grave, une maladie auto-immune rare qui perturbe la communication entre les nerfs et les muscles.

L'année 2020 devait marquer un tournant pour les biotechnologies en Belgique. Le filgotinib de Galapagos devait enfin faire oublier les nombreuses commercialisations ratées allant du Jetrea de ThromboGenics (devenu Oxurion) au ChondroCelect de TiGenix en passant par le traitement du rhume des foins d'Asit biotech, entre autres.

Même si l'indice des Bourses mondiales a atteint un record en ce début de semaine, de nombreux titres restent à la traîne et côtoient même des planchers historiques sur Euronext Bruxelles. Aperçu non-exhaustif !