Tout sur Werner Eetezonne

L'atonie persistante des taux d'intérêt incite de plus en plus de gens, dont des femmes, à chercher d'autres moyens de faire fructifier leur épargne. La très longue mise à l'arrêt de toute vie sociale lors de la crise sanitaire contribue peut-être aussi à expliquer le rattrapage opéré par les femmes ces deux dernières années. Même si investir reste essentiellement une affaire d'hommes.