Ainsi, le consommateur paie pas moins de 65,49 euros par mois pour la formule "light" de Belgacom, et même quelques euros de plus chez Telenet et les fournisseurs par satellite TéléSat et TV Vlaanderen. Quant à Scarlet et Snow, même s'ils appliquent des tarifs plus intéressants, ils facturent, cependant, parfois, très cher les frais d'installation et d'activation. Et pour les formules avec téléphonie intensive ? Telenet grimpe à la troisième place. En revanche, VOO et Belgacom restent parmi les plus chers, avec respectivement 103,69 euros et 140,35 euros par mois. En quadruple play également, Belgacom (85,52 euros par mois) et Telenet (85 euros) se révèlent les plus chers, alors que Numericable (77,37 euros) coûte légèrement moins cher. Voilà pourquoi, il faudrait que le marché s'ouvre à de nouveaux acteurs et qu'une véritable concurrence s'y installe. De même, il faudrait créer une commission du contentieux pour accélérer la résolution des problèmes. Parallèlement à cette commission, Test-Achats souhaite la création d'un tableau d'indemnisation spécifiant l'indemnité à laquelle le consommateur lésé peut prétendre. (Belga)

Ainsi, le consommateur paie pas moins de 65,49 euros par mois pour la formule "light" de Belgacom, et même quelques euros de plus chez Telenet et les fournisseurs par satellite TéléSat et TV Vlaanderen. Quant à Scarlet et Snow, même s'ils appliquent des tarifs plus intéressants, ils facturent, cependant, parfois, très cher les frais d'installation et d'activation. Et pour les formules avec téléphonie intensive ? Telenet grimpe à la troisième place. En revanche, VOO et Belgacom restent parmi les plus chers, avec respectivement 103,69 euros et 140,35 euros par mois. En quadruple play également, Belgacom (85,52 euros par mois) et Telenet (85 euros) se révèlent les plus chers, alors que Numericable (77,37 euros) coûte légèrement moins cher. Voilà pourquoi, il faudrait que le marché s'ouvre à de nouveaux acteurs et qu'une véritable concurrence s'y installe. De même, il faudrait créer une commission du contentieux pour accélérer la résolution des problèmes. Parallèlement à cette commission, Test-Achats souhaite la création d'un tableau d'indemnisation spécifiant l'indemnité à laquelle le consommateur lésé peut prétendre. (Belga)