Pendant longtemps, on a pensé qu'il fallait simplement laisser l'économie faire son travail. It's the economy, stupid! (C'est l'économie, idiot ! NDLT) Et c'est ce que nous avons fait au cours des siècles derniers. Cela a entraîné une grave crise des matières premières, dont les prix montent en flèche et les réserves s'épuisent.
...