Caractéristiques

Avec une action, vous achetez une part d'une société et vous profitez de ses revenus d'exploitation via la distribution de ses bénéfices ou la hausse du cours de l'action. Cette distribution des bénéfices peut prendre la forme de dividendes en actions, de liquidités ou d'une réduction de capital avantageuse sur le plan fiscal. Plusieurs études révèlent que plus de la moitié du rendement des actions provient des dividendes. Le reste résulte d'une éventuelle augmentation du cours des actions. Au mois d'août 2018, l'indice américain S&P500 a battu le record du plus long marché haussier (bull market) ...

Avec une action, vous achetez une part d'une société et vous profitez de ses revenus d'exploitation via la distribution de ses bénéfices ou la hausse du cours de l'action. Cette distribution des bénéfices peut prendre la forme de dividendes en actions, de liquidités ou d'une réduction de capital avantageuse sur le plan fiscal. Plusieurs études révèlent que plus de la moitié du rendement des actions provient des dividendes. Le reste résulte d'une éventuelle augmentation du cours des actions. Au mois d'août 2018, l'indice américain S&P500 a battu le record du plus long marché haussier (bull market) de tous les temps. Depuis le 9 mars 2009, il ne cesse de grimper et il n'a jamais baissé de 20 % ou plus. Lorsqu'un indice boursier perd plus de 20 % de sa valeur, on parle de marché baissier (bear market). Les cornes du taureau sont orientées vers le haut tandis que les griffes de l'ours sont orientées vers le bas. Fin 2018, les investisseurs étaient déjà atteints de vertige face à ces records consécutifs, mais 2019 a aussi été très chaud sur le marché des actions. Au cours de cette année, les actions européennes ont crû de plus de 20%, sans tenir compte des dividendes distribués. Les actions américaines ont enregistré plus ou moins la même progression. Lorsqu'une société fait faillite, les actionnaires se trouvent tout en bas de la liste des créanciers. Vous risquez donc de perdre la totalité de votre investissement si la société met la clé sous la porte. Selon la nature des activités ou du degré d'endettement d'une société, cette dernière peut adopter une approche plus ou moins défensive. Cependant, il n'y a jamais de garantie. Dans la plupart des banques en ligne, on paie de 6 à 7,5 euros de frais de transaction pour les petits ordres d'achat et de vente à la Bourse de Bruxelles. Auprès des grandes banques, ces frais sont plus élevés, et s'y ajoutent les frais annuels de dossier et/ou les droits de garde. L'achat et la vente d'actions sont soumis à une taxe de 0,35 % (avec un maximum de 1.600 euros). Sur les dividendes que vous percevez, l'Etat impose un précompte mobilier de 30 %, à quelques exceptions près. Depuis l'exercice 2019, vous pouvez récupérer le précompte mobilier sur les 800 premiers euros de dividendes via votre déclaration fiscale. La plupart des stratèges en actions sont d'accord sur le fait que ce mouvement va se ralentir au cours des prochaines années. Le rendement devra d'abord venir des entreprises qui réussissent à faire croître leurs bénéfices, même s'il y a peu ou pas de croissance économique. Un crédit plus cher n'est pas à craindre, car les banques centrales feront tout ce qui est en leur pouvoir pour conserver un financement bon marché. " Si, sur une base historique, les actions sont simplement surévaluées, les obligations, elles, le sont incroyablement.La valorisation relative des actions par rapport aux obligations est l'une des plus attrayantes de l'histoire " Robert Shiller,prix Nobel d'économie à l'origine du ratio cours/bénéfice de Shiller