Entre le 1er mars 2018 et le 30 juin 2019, 51.497 personnes ont refusé une succession d'un proche gratuitement, selon les chiffres de la Fédération du notariat (Fednot) publiés vendredi. Cette possibilité est offerte lorsque le proche décédé ne laisse principalement que des dettes ou que les actifs nets valent moins de 5.000 euros.

Jusqu'à présent, 1.295 Belges ont émis une déclaration de maintien pour leur planification successorale. Cette déclaration doit être établie avant le 1er septembre "si vous ne voulez pas que les nouvelles règles liées aux successions contrecarrent votre planification successorale", rappelle mercredi Fednot, la fédération des notaires.

La banque Argenta a demandé à ses clients, après la paralysie de son système de banque en ligne pendant plusieurs jours, d'effectuer leurs virements urgents par e-mail. "C'est stupide", estime Matthias Dobbelaere-Welvaert, juriste spécialisé en TIC et managing partner chez lesJuristes.

Avec un mandat de protection extrajudiciaire, vous donnez à une personne de confiance la compétence de gérer votre patrimoine au cas où vous en devenez 'incapable'. Ces procurations sont le plus souvent rédigées de telle sorte qu'une planification successorale soit également possible, afin d'éviter des droits de succession. Comment cela fonctionne ?

Suite à une récente question parlementaire, le ministre flamand des Finances Bart Tommelein (Open Vld) a fait savoir que le fisc se positionne souplement vis-à-vis de la personne qui désire prouver la date d'un don bancaire ou manuel. En quoi consiste une preuve formelle suffisante ?

Dans presque tous les testaments, on trouve la phrase: "La plus grande part possible va à la personne X." Mais du fait de la nouvelle loi successorale, cela conduira souvent à des effets non désirés. Comment cela se fait-il et quand devez-vous modifier votre testament ?