Si vous emportez votre carte de crédit en vacances, vous n'avez pas besoin d'argent liquide sur place. C'est particulièrement pratique dans des pays où l'on ne paie pas en euro. Un atout supplémentaire de la carte de crédit par rapport à la carte de paiement ordinaire est que vos comptes ne sont débités qu'une fois par mois. Il est toutefois important de vérifier la limite de votre crédit bien à l'avance et d'éventuellement demander de relever celle-ci temporairement. Pour ce faire, un petit appel téléphonique à votre banque devrait faire l'affaire.

"C'est sans nul doute recommandé si vous louez une voiture", conseille le Centre européen des consommateurs. "Car dans la plupart des cas, la société de location de voiture bloque une caution sur votre carte de crédit. En augmentant la limite de votre crédit, vous n'aurez pas de problèmes pour le paiement de votre hôtel ou des autres frais de voyage. Prenez également le temps d'étudier les conditions du loueur de voitures: vous devez souvent présenter la carte de crédit du conducteur principal pour enlever la voiture, même si vous avez fait la réservation avec une autre carte."

Code

Sur place, n'emportez avec vous que les cartes bancaires dont vous avez vraiment besoin dans votre déplacement. Conservez les autres dans un lieu sûr - par exemple dans le coffre-fort de votre chambre d'hôtel. Ne communiquez votre code secret à personne et ne l'écrivez nulle part. Retenez-le. Une combinaison de chiffres évidente comme 1234 est bien sûr hors de question. Il est intéressant de savoir que vous pouvez changer ce code à un distributeur automatique en Belgique. Faites-le avant de partir à l'étranger.

Lors d'un paiement avec votre carte de crédit, contrôlez toujours le montant à payer et la devise sur le document avant d'apposer votre signature. Ne signez pas le ticket de transaction si vous n'êtes pas d'accord avec le prix. Ayez également toujours votre carte à l'oeil quand vous payez avec celle-ci chez un commerçant ou dans un restaurant, et veillez à la récupérer immédiatement après le paiement. Conservez soigneusement toutes vos preuves de paiement, car celles-ci pourront servir de preuve en cas d'irrégularité constatée ultérieurement.

Ne vous laissez pas distraire pendant un paiement ou un retrait d'argent. Couvrez toujours le clavier lorsque vous introduisez votre code. Soyez vigilant si des personnes vous offrent une aide pour un soi-disant problème et qu'elles vous demandent d'introduire votre code une deuxième fois.

Par ailleurs, une carte de crédit n'est pas une pièce d'identité. Soyez donc attentif aux soi-disant agents de police ou de sécurité qui vous demandent votre carte Visa ou MasterCard pour contrôler votre identité.

Card Stop

Dès que vous remarquez la perte ou le vol de votre carte, il est indispensable de la faire bloquer sans délai. Card Stop est accessible 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 au (+32)70/344 344. Mettez ce numéro dans votre téléphone (et dans celui de vos compagnons de voyage) avant de partir en voyage. Le site financier Wikifin.be conseille également de noter le numéro - et pas le code ! - de votre carte de crédit quelque part, de telle sorte à épargner un travail de recherche à Card Stop.

Notez et conservez le numéro de dossier que vous recevez de Card Stop. Vous en aurez besoin pour le traitement de votre dossier. Mettez ensuite votre banque immédiatement au courant. Worldline, l'acteur européen qui gère le processus des transactions de paiement, recommande aussi de signaler le plus rapidement possible tant le vol que la perte d'une carte bancaire à la police locale. Demandez que l'on vous donne une copie du procès-verbal ou du moins le numéro de celui-ci.

Les transactions qui ont été effectuées après le signalement de la perte ou du vol auprès de Card Stop sont en principe intégralement remboursées. Les paiements qui ont eu lieu entre le moment de la perte ou du vol et le signalement sont à votre charge pour un montant de maximum 150 euros. Ce n'est que s'il est question d'une négligence sérieuse de votre part que vous devrez payer les dépenses vous-même. C'est par exemple le cas si vous conservez le code près de votre carte ou si la combinaison de chiffres est trop évidente.

Il est bon de savoir que vous pouvez contester toute transaction frauduleuse jusqu'à treize mois après les faits. Si votre banque ou l'émetteur de votre carte de crédit n'est pas d'accord, vous pouvez vous adresser à l'Ombudsfin. Cette organisation a pour vocation d'aider à trouver des solutions dans le cadre de différends financiers. Les services de ce médiateur sont gratuits. Si vous faites chou blanc une nouvelle fois, le tribunal de première instance ou le juge de paix (en fonction du montant dont il est question) peut décider de qui doit payer quoi.

Remplacement

Après le signalement de la perte ou du vol, Card Stop veille automatiquement au remplacement de votre carte. Vous la trouverez en général dans votre boîte aux lettres dans un délai d'une semaine. Visa et MasterCard offrent aussi la possibilité de recevoir une carte de remplacement d'urgence à l'étranger. La livraison de celle-ci se fait dans les 24 ou 48 heures. Mais sachez qu'avec une carte bancaire ordinaire, vous pouvez déjà vous débrouiller à l'étranger - certainement si vous partez en vacances au sein de l'Union européenne.