Une succession déficitaire

Si une succession est déficitaire, il y a donc plus de dettes que d'actifs dans la succession, vous avez bien sûr tout intérêt à renoncer à cette succession. Car si vous acceptez une succession déficitaire, vous serez en principe obligé de payer les dettes du défunt avec votre propre patrimoine, et ce sans restriction. Si vous renoncez par contre à l'héritage, vous ne devrez pas payer les dettes de l'héritage. Et si vous y renoncez, vous ne payez bien sûr pas de droits de succession, puisque vous n'héritez de rien.
...