Celyad dans la tourmente

16/05/18 à 17:03 - Mise à jour à 25/05/18 à 09:31

Source: Moneytalk

La cotation a été suspendue dans l'attente d'un placement privé de titres. Les investisseurs s'inquiètent après la chute des derniers mois en Bourse et l'annonce d'effets indésirables graves pour son anti-cancéreux expérimental.

Celyad dans la tourmente

respectivement CFO et CEO de Celyad. © BELGA IMAGE

Comme prévu de longue date, Celyad devait lever des capitaux frais ce printemps. Sa trésorerie de 25,1 millions fin mars est en effet insuffisante pour poursuivre ses activités plus de 3 trimestres suivant sa consommation de cash au 1er trimestre (8,8 millions). Le placement privé portant sur 1,8 million d'actions, soit 15% des titres en circulation, relevait donc de la formalité. Celyad est pourtant restée suspendue mercredi et jeudi (jusqu'au moins 15h) sur Euronext Bruxelles. Le management se veut rassurant en indiquant que l'opération était prévue sur deux jours. La biotech est ainsi parvenue à lever 47,3 millions de dollars en devant toutefois concéder une décote de 15% (prix d'émission de 22,29 euros par action ordinaire), une décote plutôt élevée dans le cadre d'un tel placement privé de titres.

2 décès (indirects) sur 20 patients

Outre une certaine fébrilité en Bourse ces derniers mois, la principale explication se situe dans le trading update trimestriel de la biotech. Celyad y a indiqué que deux patients sur les 20 traités avec son traitement d'immuno-oncologie expérimental (CYAD-01) avaient souffert d'effets indésirables de niveau 4. Ils ont ensuite souffert d'effets indésirables de niveau 5 suivant la formule de Celyad. L'Institut américain du cancer (National Cancer Institue) nous apprend qu'un effet indésirable de niveau 5 est en fait la mort, une fin tragique qui n'est pas liée à l'administration de CYAD-01 selon les données de la société. Le traitement de Celyad est en effet destiné à des patients atteints d'une forme de leucémie réfractaire (résistante aux médicaments classiques) mais ces deux décès sèment le doute. Les analystes, qui étaient très enthousiastes avec 3 conseils d'achat et des objectifs de cours de 46 à 48 euros, préfèrent d'ailleurs attendre davantage d'informations avant de se prononcer.

Pas de plan C

L'information est d'autant plus sensible que Celyad s'est complétement réorienté vers ses programmes d'immuno-oncologie après l'échec dans la dernière phase des études cliniques de son traitement de l'insuffisance cardiaque.

Nos partenaires